Quelques différences culturelles France/Chine

1/ La loi du plus fort

A Beijing, la loi du plus fort règne en matière de déplacement. Camion ou Bus > Grosse voiture > Petite voiture > Moto > Vélo > Piéton.

C’est extrêmement simple (et important à retenir). Même au piéton vert, si une voiture arrive, elle ne s’arrêtera pas pour vous laisser passer (et ne ralentira même pas, quitte à vous frôler à 20 centimètres de vous).

2/ Les crachats

Les Chinois crachent énormément. Les Chinoisent peu – j’en ai vue 1 en une semaine, contre un nombre trop grand pour être décrit pour les Hommes. Mais surtout, ils ne sont pas discrets. Même à 20 mètres ou dans un couloir de métro, on peut entendre un grand bruit de râclement de gorge suivi d’un crachat. Charmant.

3/Des toilettes… petites

En Chine, le diamètre des canalisations de l’évacuation des sanitaires est disons petit. Je vous laisse imaginer ce qui s’est passé rapidement dans mon hôtel, et la gêne que j’ai eu quand j’ai montré l’image des toilettes dans mon livre G’Palemo en faisant une croix avec ma main pour signaler un problème. Deux fois en trois jours… Bref, prévoyez vos arrières ^^ si vous allez en Chine.

 

Vous avez envie de réussir votre expatriation ou votre voyage en Chine? Plus de conseils pratiques sont publiés dans mon livre Partir à Beijing: mode d’emploi

En savoir plus sur mon livre

You can leave a response, or trackback from your own site.

4 Responses to “Quelques différences culturelles France/Chine”

  1. khanel3 dit :

    lol ! tu fais quoi alors ! tu ne vas plus aux toilettes !

  2. martin dit :

    C’était sans doute vrai dans le premier hôtel mais moins vrai par la suite… Bah sinon tu anticipes…

  3. MDR !
    Sinon je me souviens du commentaire d’une connaissance qui lors d’un voyage il y a maintenant une dizaine d’années avait été écœurée par la manie de cracher des chinois. Je pense que depuis les JO ils ont été un peu briefés mais apparemment… 😉

  4. martin dit :

    Ils ont été briefés, c’est moins pire qu’avant, mais cela arrive assez souvent malgré tout. Le pire, c’est quand quelqu’un crache dans un bâtiment – genre le métro ou le restaurant…

Postez un commentaire