Mon défi: apprendre le Chinois #2

Caractères Chinois (Hanzis)

Comme je vous le disais dans cet article, je compte apprendre le Chinois intensivement. Puisque ce thème a l’air de vous intéresser, voici mon niveau exact

Vocabulaire

J’estime à environ 500-800 mots mon vocabulaire en Chinois. Il faut environ 5000 mots pour parler correctement une langue. Mon objectif: terminer mes 2 premiers livres de Chinois (environ 1 500 mots) ainsi qu’un guide de Chinois pratique. Une fois ce niveau atteint, j’apprendrais du vocabulaire plus spécifique (nature, relations sociales, business…)

Hanzis

Il existe environ 56 000 caractères chinois (hanzis). Sur ces 56 000, il faut en connaître 3 000 pour savoir lire et écrire (5% des caractères Chinois apparaissent 95% du temps suivant notre bon vieil ami Pareto) et parmi ces 3 000, 20% (les 600) doivent sans doute eux aussi apparaître 80% du temps. Mon objectif: connaître 800 hanzis. Actuellement, je connais

– 300 hanzis

– 27 en cours d’apprentissage

– 81 à apprendre

300 hanzis me permettent déjà de me débrouiller et lire 2-3 infos dans les rues ou les restaurants… Sur les 300, 150 sont « définitivement » acquis, et 150 nécessiteront d’intenses révisions pour ne pas être oubliés.

Comment j’apprends?

Chaque matin au lever, j’apprends durant une heure des hanzis suivant la bonne vieille méthode de la courbe de l’oubli (article complémentaire). le principe de la courbe de l’oubli est simple:

– La capacité de mémorisation suit une courbe exponentielle négative. Traduit en clair, quand on apprend quelque chose, on l’oublie très vite. Comme lorsque quelqu’un vous donne son numéro de téléphone. Vous le retenez instantanément mais si vous ne le notez pas immédiatement sur votre téléphone, vous avez toutes les chances de l’oublier dans les 2 minutes. L’enjeu d’apprentissage d’une langue est de faire rentrer les informations dans la mémoire de long-terme.

Avant, j’avais tendance à apprendre beaucoup de hanzis puis à me démotiver 2 ou 3 semaines et tous les oublier, et recommencer. Une perte de temps. Désormais, j’en apprends un peu tous les jours en utilisant la méthode de l’oubli pour optimiser mes performances. Dit autrement, imagineons que je vois un nouveau caractère Chinois qui m’est totalement inconnu. Il me faut 15 à 30 secondes pour le connaître, mais j’oublierai sa signification au bout de quelques minutes. Pour bien le retenir, il faudra réviser à intervalle de plus en plus espacé par exemple, et à chaque nouvelle révision, on réactive la mémoire et on diminue la vitesse d’oubli de l’information jusqu’à ce que l’information reste quasiment définitivement. Voici un modèle type de révision

– Révision #1: Après 5 minutes

– Révision #2: Après 20 minutes

– Révision #3: Après 1 heure

– Révision #4: Après 1/2 journée

– Révision #5: Jour+1

– Revision #6: Jour+2

– Révision #7: Jour + 4

– Révision #8: Jour +8

– Révision #9: Jour +15

– Révision #10: Jour +30

Retenir le Chinois sur la durée

Vous voyez l’idée, à force de réviser un caractère Chinois, il finit par rentrer et rester dans la mémoire. Un peu comme quand j’ai appris à jongler: j’avais tendance à rapidement oublier, mais à force de m’entrainer et de me réentrainer, je sais désormais jongler à vie. Je peux ne pas jongler durant 6 mois et jongler avec 3 pommes avec une simplicité déconcertante. Tout comme le vélo ou la voiture, même après 1 an , je peux conduire parfaitement… En langage geek, mon défi est de faire passer le chinois de ma RAM (mémoire court-terme) à mon disque dur (mémoire long-terme) et d’augmenter le vitesse de lecture de mon disque dur (faire que le Chinois devienne une langue automatique et pas à avoir à tout le temps chercher mes mots)

Voilà cet article est désormais terminé. Avant de vous laisser, je vais vous demander quelques questions:

– Etes vous intéressé par le challenge d’apprendre le Chinois ou souhaitez vous vous aussi apprendre le Chinois?

– Quelles sont vos principales difficultés quand vous apprenez une langue?

Vous souhaitez en savoir plus sur la Chine et le Chinois? Je vous inviter à télécharger des vidéos (gratuites) pour apprendre le Chinois 🙂

Télécharger les vidéos (gratuitement)

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

6 Responses to “Mon défi: apprendre le Chinois #2”

  1. Adrien dit :

    Je te conseille anki comme petit logiciel pour retenir les caractères. Tu peux trouver des database de caractère sur internet, tu choisis si tu connais bien ou non un caractère ce qui déterminera la fréquence de révision c’est vraiment très pratique!

  2. Super ton défi Martin !
    Et tu es parti sur une bonne méthode. J’imagine que tu connais le logiciel Anki si tu parles de courbe de l’oublis (malheureusement, MosaLingua n’a pas encore une version pour le Chinois, mais cela pourrait venir.)
    Bonne continuation !

    Sam

  3. martin dit :

    Bonjour Sam

    Je pratiquais sans le connaître la méthode de courbe de l’oubli, mais grâce à Fabrice d’Instinct Voyageur qui travaille avec vous je suis allé sur votre site qui m’a ouvert les yeux sur cette méthode d’apprentissage. MosaLingua tourne bien? Quant à Anki, j’en ai entendu parler récemment je viens de télécharger le logiciel, par contre j’ai beau regarder sur Internet (http://ceclair.fr/apprendre-et-partager-des-packs-de-cartes-memoire-avec-anki-memorisation-d%E2%80%99un-jeu-de-cartes-a-jouer) je ne parviens pas à trouver les cartes, sais tu comment le logiciel fonctionne exactement?

    A bientôt

    Martin

  4. Adrien dit :

    Moi j’utilise celle pour préparer l’examen HSK4 d’une part parce que je dois passer l’examen et aussi parce que c’est du vocabulaire de la vie courante donc bien utile pour la vie de tout les jours.

  5. martin dit :

    Tu connais la méthode de Cédric BEAU pour apprendre le Chinois en quelques mois au niveau HSK4? Sinon sans indiscrétion, cela coûte combien et où sont les centres de tests pour le HSK4? A bientôt 🙂

Postez un commentaire