Le confort des trains Chinois

Il existe différents niveaux de confort dans les trains en Chine. Les voici :

Dans les TGV

Dans les TGV, le temps de transport étant faible (8 heures Pékin/Canton, 5h Pékin/Shanghai), les trains sont des trains de jour. Il n’y a pas de couchette, seulement des 1ère classe et 2ème classe. J’ai testé les deux :

– Les sièges de 1ère classe sont conçus pour que même si vous pesiez 300 kg, vous puissiez vous assoir confortablement

– Les sièges de 2ème classe sont conçus pour que même si vous pesiez 200 kg, vous puissiez vous assoir confortablement

Trêve de plaisanterie, un siège de 2ème classe est plus que confortable. La première classe ne sert pas à grand-chose, sauf si tous les sièges de 2ème ont déjà été vendus.

Dans les trains traditionnels

Les distances étant grandes en Chine, les voyages dans les trains classiques peuvent durer plusieurs dizaines d’heures voire plusieurs jours. Par conséquence, les trains traditionnels comportent des sièges (durs, et mous) ainsi que des couchettes (dures et molles).  Voici leur spécificité (du plus confortable au moins confortable).

Couchettes molles (ruanwo 软卧)

Les couchettes molles  sont les places les plus confortables des trains Chinois.

– Chaque cabine est composée de 2 lits superposés de chaque côté de la cabine, soit 4 couchettes au total.

– La cabine est séparée du couloir par une porte, ce qui vous donne un peu d’intimité et de calme.

– Les lits sont plutôt confortables.

Les couchettes molles permettent donc de voyager confortablement de nuit et d’arriver frais à destination pour pouvoir profiter au mieux de vos visites. Seul inconvénient : les couchettes molles coûtent plutôt cher. Ainsi, lors du trajet Xi’An/Beijing, le trajet (1 200 km) avait coûté 442 yuans – 54€ – par personne.

Pour cette raison, la couchette molle est avant tout destinée aux voyageurs en groupe organisé et aux Chinois plutôt aisés et plutôt anglophones. Si vous ne parlez pas Chinois, voyager en couchette molle peut être bien pour faire des rencontres et voyager confortablement, mais à titre personnel, je préfère les couchettes dures.

Couchettes dures (yingwo 硬卧)

Les couchettes dures sont légèrement moins confortables que les couchettes molles. En effet :

– Chaque compartiment comprend 3 couchettes de chaque côté (6 au total donc)

– Il n’y a pas de porte séparant la couchette du couloir

– Les matelas sont un peu plus durs que ceux des couchettes molles

Ceci étant, il faut relativiser ce « mé-confort » tout relatif :

– La hauteur sous lit est plus faible qu’en couchette molle (puisqu’il y a une rangée de lit en plus) mais quand on dort on ne fait pas la différence

– Il n’y a certes pas de porte de compartiment, mais la lumière du couloir est éteinte vers 22h

– Le matelas est un peu plus dur qu’en couchette molle mais confortable malgré tout. J’ai toujours très bien dormi en couchette dure

Environ 35% moins chères que les couchettes molles (290 yuans au lieu de 442 pour Beijing/Xi’An), les couchettes dures ont un excellent rapport qualité/prix et sont donc très prisées des Chinois. Si vous voulez dormir en couchette dure, pensez à les réserver d’avance car si vous attendez le dernier moment pour acheter votre billet de train, bien souvent il ne restera que de la couchette molle (le plus cher) ou les sièges durs (le moins confortable…)

Quelle couchette choisir ?

– Les couchettes du haut sont difficiles d’accès et il y a très peu de hauteur sous plafond. Si vous êtes claustrophobe, elles sont à éviter. En revanche, vous bénéficiez en haut d’une certaine intimité dont ne bénéficient pas les couchettes plus basses.

– Les couchettes du milieu sont le mauvais compromis. A l’instar de la couchette du haut, vous disposez de peu d’espace pour vous assoir, mais vous n’avez pas l’intimité de la couchette du haut A éviter donc.

– Les couchettes du bas sont les mieux. Vous avez suffisamment de place pour vous assoir et disposez d’une petite table de rangement. En revanche, les places du bas coûtent un peu plus cher (5 yuans, 60 centimes de plus), et comme ce sont les seules couchettes où l’on peut s’assoir confortablement, les 6 passagers du compartiment viendront s’assoir sur les lits du bas en journée. Difficile de rester allongé en journée.

Info pratique : La Chine est un pays très sûr (bien plus sûr que la France). Toutefois le compartiment n’ayant pas de porte, gardez toujours vos affaires précieuses (portefeuille, visa…) sur vous quand vous dormez, ou sous votre oreiller.

Sièges mous (ruanzuo 软卧)

Il existe deux types de sièges : les sièges durs et les sièges mous. Les sièges mous sont naturellement plus confortables que les sièges durs mais 50% plus chers également.

A titre personnel, je vous déconseille les sièges mous car les sièges mous coûtent presqu’aussi cher que les couchettes dures : 30€ le trajet Pékin/Xi’An en siège mou contre 34€ en couchette dure. Prendre le risque de mal dormir sur un siège pour économiser 4€, le jeu en vaut-il la chandelle ?

Bon à savoir : Les sièges mous n’ayant que très peu d’intérêt,  de nombreux trains ne proposent pas ou très peu de sièges mous.

Sièges durs (yingzuo , 硬座)

Les sièges durs sont les places les moins chères dans les trains en Chine, et sont avant tout utilisée principalement par les Chinois les plus modestes ou… quelques voyageurs téméraires. Ainsi, j’ai testé le siège dur sur Pékin/Shenzhen (2 400 km) car au moment où j’avais acheté mon billet de train, il ne restait plus que ça… J’avais payé un peu plus de 30€ pour effectuer 2 400 km en siège dur entre Pékin et Shenzhen…  Comptez 18€ pour un Pékin/Xi’An (1 200 km) en siège dur.

Les sièges durs ne sont pas si durs que ça et feront tout à fait l’affaire si vous voyagez quelques heures seulement. Mais le siège dur est inconfortable sur des longs trajets et à éviter pour des trajets de nuit. Si toutefois vous ne trouvez rien d’autre, sachez qu’on peut quand même arriver à se reposer en étant organisé. Les dossiers étant assez durs, j’emportais à chaque fois mon oreiller et des bières  pour m’endormir plus facilement…

Cet article est désormais terminé. Dans le prochain article, vous découvrirez de nombreuses infos pratiques sur le train en Chine et comment réserver un billet de train en Chine, même si vous ne parlez pas mandarin.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Postez un commentaire