Beijing et ses merveilles

北京 (Beijing, ou littéralement la capitale du Nord en mandarin). Rien que la prononciation du nom de la capitale Chinoise est une vraie invitation au voyage. Avant de partir en Chine, si l’on me disait « Beijing », je pensais au Nouvel an Chinois, à la muraille de Chine, à une culture pluri-millénaire à l’histoire richissime… Depuis j’ai eu l’occasion de vivre un an à Beijing et de découvrir cette mégapole bruyante et surpeuplée (plus de 20 millions d’habitants), tiraillée entre tradition et ultra-modernité… Si vous aussi avez envie d’en savoir plus sur Beijing ou recherchez des informations pour préparer votre voyage à Beijing, je vous invite à lire ce guide de voyage dans lequel vous découvrirez quoi visiter lors de votre visite de Beijing 😉

Les incontournables

1. La place Tian an Men

Commençons notre visite par les incontournables. Rien qu’à Beijing se trouve 3 sites classés dans le patrimoine mondial de l’UNESCO. Le premier site, le plus connu sans doute de tous, c’est bien évidemment la cité interdite. Pour rejoindre la cité interdite, descendez à l’arrêt de métro Tian An Men Ouest ou Est sur la ligne 1. Vous pourrez admirer la place Tian An Men, une des plus grandes places du monde, et prendre une photo du célèbre portrait de Mao qui domine l’entrée de la cité interdite 😉

Place Tian an Men et cité interdite en Chine

2. La cité interdite

Ancienne cité impériale, ayant nécessité 200 000 ouvriers (certains parlent de 1 million) pour sa construction qui dura 14 ans, la cité interdite fut longtemps réservée à la seule résidence de l’Empereur et de sa cour. Nul n’était autorisé à y pénétrer sous peine de mort. Ce n’est que lorsque Puyi – le dernier empereur de Chine – fut détrôné (il deviendra un simple jardinier par la suite) que la cité Interdite fut ouverte aux visiteurs. Un site grandiose.

Dernier temple de la cité interdite à Pékin

Bon à savoir : Lorsque vous sortez de la cité interdite par la sortie Nord, profitez en pour faire un tour à Bei Hai (pagode surplombant un magnifique lac) ou encore la colline au charbon (colline artificielle créée avec les remblais lors de la construction des douves de la cité interdite). Vous aurez une magnifique vue sur les toits de la cité interdite. Et si vous visitez la colline au charbon durant la Golden Hour (1h avant le coucher du soleil), la teinte des toits de la cité interdite sera rouge/dorée, un régal pour les yeux

Toits de la cité interdite, photo prise depuis la Colline du charbon

Toits de la cité interdite vue depuis la colline au charbon

3. Le temple du ciel

Située au Sud de la ville (prenez la ligne de métro numéro 5), le palais du ciel est un magnifique palais lui aussi classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Prenez le temps de découvrir ce palais et ses jardins magnifiques, ornementés de nombreux ifs.

Visite du temple du ciel de Pékin

4. Ancien palais d’été

Il existe deux endroits appelés « Palais d’été » à Beijing. Le premier, l’ancien palais d’été (Yuánmíng Yuán) était un magnifique palais impérial situé à 8 km au Nord-Ouest de la cité interdite, disposant d’un énorme jardin faisant 8 fois la taille du Vatican… Toutefois, en 1860, les Français et les Anglais ont littéralement saccagé l’ancien palais d’été lors des secondes guerres de l’Opium, une guerre causée par les anglais voulant réduire leur déficit commercial vis-à-vis de la Chine (déjà à l’époque) en exportant de l’opium en Chine… Seules des ruines de ce bâtiment subsistent aujourd’hui.

Ruines de l'ancien palais, Parc Yuanmingyuan

Ruines de l’ancien palais d’été

Bon à savoir : Pour l’info, les Français et les Anglais avaient pensé à l’époque saccager la cité Interdite, mais ne l’ont heureusement pas fait.

 

5. Palais d’été

Situé à proximité de l’ancien palais d’été, le palais d’été est un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous apprécierez la beauté de ce jardin, mais aussi le parc alentour ainsi que l’énorme lac qui se trouve en contrebas. Du haut du palais d’été, vous pourrez également jouir d’une formidable vue sur Beijing, notamment lors des jours de faible pollution.

Grand palais - palais d'été de Pékin en Chine

6. Le temple des Lamas

Situé non loin du centre-ville (ligne 2, arrêt Yonghegong Lama Temple), le temple des Lamas est l’un des rares temples Tibétains situé hors du Tibet. Le site est vraiment paisible et est un véritable appel à la méditation.

Cinquième et dernière cours du temple des Lamas

Cinquième cour, temple des Lamas

Une fois votre visite terminée, n’hésitez pas à vous restaurer au café de la Poste (proposant de bons carpaccios et assiettes de fromage) en longeant le temple des Lamas vers le Sud, sur le trottoir gauche en direction de Beixinqiao (arrêt du métro ligne 5)

7. Le village olympique

En 2008, Beijing obtient le privilège d’organiser les JO, dont les cérémonies d’ouverture seront lancées… le 08 août (08/08/08) à 08h08 du soir… (le 8 est un chiffre porte bonheur et symbole de prospérité en Chine). Profitez de votre voyage à Pékin pour découvrir le fameux nid d’aigle (stade olympique), la piscine olympique ou encore, si vous voyagez en hiver, faire de la chaise sur le lac entourant le stade olympique

Stade Olympique de Pékin

Le stade Olympique, aussi connu sous le nom de « nid d’aigle »

Martin sur une chaise à glace à Pékin

Chaise à glace

Un peu plus loin…

Un peu plus loin de Beijing, vous pourrez découvrir, à 70 km au Sud-Ouest de la ville, le temple de Yunju, classé lui aussi au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pourrez également partir de la gare routière de Dongzhimen (ligne 2 de métro) rejoindre la grande muraille de Chine, située à 1 à 2h de route de Beijing.

Plus grand bâtiment du monde (les différentes murailles ont une longue totale de 6 700 km, autant que la rivière Amazone ou que le Nil, plus longs fleuves du monde), on estime qu’il y aurait 10 millions d’ouvriers morts dans la construction de la grande muraille de Chine – plus d’un mort par mètre de muraille… Glaçant.

Grande muraille de Chine à Mutianyu

Muraille à Mutianyu

Bon à savoir : Il existe 3 tronçons de muraille visitables près de Beijing : Badaling, Mutianyu et Simatai. Badaling est le plus accessible, mais aussi le plus touristique. Jusque 60 000 touristes visitent Badaling… chaque jour, à éviter donc. Mutianyu est un peu plus loin mais moins touristique. Enfin, Simatai est une portion de muraille fermée, mais visitable malgré tout – certains visiteurs se lèvent tôt pour accéder à la muraille avant le lever des gardiens de la muraille…

Sortir à Beijing

Outre les grands sites de voyage, Beijing, c’est avant tout une ville faite de culture… Pour cette raison, voici quelques endroits que j’ai appréciés et que je vous recommande.

1. Zone 798

Si vous êtes un amateur d’art (alternatif), la zone 798 est faite pour vous. Ancienne zone industrielle et aujourd’hui réhabilitée, la zone regorge de galeries d’art 😉

Sculpture zone 798

Sculpture, Zone 798

2. Zoo de Beijing

A l’exception du zoo de Beauval, il n’existe aucun panda en France. Envie de voir un panda en chair et en os ? Rendez vous au zoo de Beijing 😉

Photo de panda géant, zoo de Pékin

3. Spectacle acrobatique de Chaoyang

Si vous aimez les spectacles de type cabarets ou spectacles acrobatiques, je vous invite à vous rendre au théâtre de Chaoyang (pour y aller : métro 10 sortie Hujialou) qui propose des spectacles à couper le souffle. Le prix dépend de l’emplacement de votre siège, j’avais à titre personnel payé 20€ ma place…

 

4. Boire un verre dans le vieux Beijing

Ca y est, après une journée de visite, vous êtes fatigué et vous souhaitez vous reposer… Plutôt que de rester à l’hôtel, faites une promenade dans les hutongs du vieux Pékin, ou rendez-vous à Houhai et à Nanluoguxiang (arrêt homonyme, ligne 6 du métro). Lieux souvent dénoncés par les puristes comme ayant perdu leur âme (Nanluoguxiang et Houhai sont devenues des usines à touristes), ils n’en demeurent pas moins une valeur sûre lors de votre visite à Beijing.

Photo de Hutongs à Pékin

Hutongs du vieux Beijing

Profitez également de votre visite de Beijing pour faire un tour par la rue des lanternes de nuit, cette magnifique rue vaut le détour

Rue des Lanternes à Pékin

Rue des lanternes, Beijing


Faire la fête jusqu’au bout de la nuit

Il faut le savoir : les Chinois préfèrent généralement une soirée KTV (karaoké) au combo « bar/boîte de nuit » prisé par les Occidentaux. Pour autant, les endroits pour faire la fête ne manquent pas à Beijing. Pour cela il existe trois endroits intéressants où vous rendre.

– Le premier : rendez-vous près du stade des travailleurs, à côté duquel se trouvent les fameuses boîtes Vics et Mix… A titre perso, je n’aime pas trop – trop bruyant et enfumé – mais les clubbers apprécieront.

Le deuxième endroit (top) : rendez-vous à Sanlitun, le quartier expatrié et branché par excellence. A Sanlitun se trouve une rue de la soif prisée par les expatriés mais aussi les Chinois, ainsi que des bars-terrasses, dont les plus connus sont le Migas et le Kokomo (ma préférence)

– Le troisième endroit : Wudaokou (ligne 13 du métro) est un quartier étudiant situé au Nord Ouest de Beijing. Il ne vaut pas Sanlitun, mais les boissons sont bon marché. Si vous comptez faire la fête jusqu’au bout de la nuit, il peut être économique (malgré le prix du taxi) de vous rendre d’abord à Wudaokou puis de rejoindre en taxi Sanlitun par la suite.

 

Faire du shopping

Pour finir ce dossier, si vous êtes amateur de shopping, voici quelques adresses incontournables à Beijing :

– Wanfunjing (ligne 1 arrêt Wanfunjing) : l’artère commerçante par excellente de Beijing (les Champs Elysées locaux). Vous y trouverez de nombreux centres commerciaux (dont un Apple Store), des boutiques de luxe, mais aussi des marchés où vous pourrez acheter des contrefaçons et déguster des larves ou des scorpions grillés (les Chinois ne mangent pas cela, seulement les touristes en quête de sensations fortes)

Brochettes de Scorpions et d'hippocampes

Bon appétit…

– Shopping pas cher : A Beijing se trouvent deux temples de la contrefaçon du shopping bon marché : le marché de la soie (près de l’arrêt YongAnLi, ligne de métro 1) et Yashow market (près de Sanlitun). Attention : pensez à bien négocier vos achats. J’ai ainsi acheté un sac à 50€… 8€ après négociation

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a plu et à bientôt sur unfrancaisapekin.com

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

3 Responses to “Beijing et ses merveilles”

  1. Nathanael dit :

    très beau article précis et concis. Ça donne envie de visiter la chine

  2. martin dit :

    Merci à toi 😉

    A bientôt

  3. Charlieandgrr dit :

    Très beau résumé des lieux incontournables de Pékin.
    Coup de coeur pour les Hutongs et la Ghost Street. Il a de quoi faire.

    Et l’ambiance, les manies des Chinois et leur quotidien, à vivre aussi!

    http://charlieandgrr.com/pekin-mes-premiers-pas/

Postez un commentaire