Murailles de Xi’An

A l’origine, toutes les villes chinoises étaient fortifiées. Mais, urbanisation sauvage, la majorité des murailles ont disparu. Par exemple, à Beijing, les murailles de la ville ont été détruites et remplacées par le second ring, la première autoroute périphérique de la ville.

Xi’An est l’une des rares-villes à avoir conservé la totalité de ses remparts en bon état. Les remparts de Xi’An font environ 13 kilomètres de long, 12 mètres de haut et 15 mètres de large environ.

Informations touristiques

La porte sud (Nan Men) est la meilleure partie de la muraille selon un ami. L’entrée des murailles coûte 40¥ (4,8€). Sur place, vous pourrez louer un vélo (40¥ + une longue attente) ou marcher sur les murailles.

Bon à savoir

Les remparts de Xi’An ont été construits dès 1370 par la dynastie Ming. Ils sont bien plus petits que l’ancienne muraille de Chang’An, aujourd’hui disparus. Cette muraille fut construite en 194 avant JC, étaient long de 26 kilomètres (par comparaison : périphérique de Paris : 35 km) et abritait à l’apogée de la ville une population d’un million d’habitants (plus grande ville du monde à cette époque)

Place aux photos

Tous les 120 mètres environ, une imposante tour et avancée dans la muraille permettait aux archers de pouvoir protéger la cité fortifiée. Impressionnant.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Postez un commentaire