Je vais devenir sans domicile fixe…

Bonjour à toutes et à tous. J’ai publié récemment plusieurs récits de voyage sur la Chine. D’autres viendront se rajouter prochainement – de nouveaux articles sur Qingdao, QuFu, mais aussi le temple des Lamas de Beijing, Wei Hai et des articles sur Hong-Kong incluant Tai-O, la Venise locale. Bref, pas mal de lourd à venir.

En attendant, unfrancaisapekin.com étant avant tout un blog personnel, laissez moi vous raconter la suite de mon aventure en Chine.

Renouveler mon visa

Mon visa se termine à la mi-janvier normalement, mais je pense quitter la Chine pour la Thaïlande assister au mariage d’une amie, et rencontrer quelques blogueurs. Peut-être aurais-je l’occasion de visiter un peu les pays alentours, mais rien n’est moins sûr car j’aurai pas mal de frais en décembre, et mon budget n’est malheureusement pas illimité.

Ceci étant, comme je sors de la Chine pour la deuxième fois, je ne pourrai plus y rentrer… Mon premier enjeu sera donc de renouveler mon visa enfin en obtenir un nouveau avant que je parte de Chine. Problème : il me manque un papier administratif, donc je vais essayer d’arranger cela ce week-end pour pouvoir faire une nouvelle demande de visa…

Je vais sans doute aller à Shanghai…

Le contrat de location de l’appartement où je vis se termine à la fin du mois. Comme le logement est situé loin de Pékin – 30 km du centre-ville – et que mon colloque travaille désormais à Shanghai, il ne renouvellera pas le bail.

Comme je suis en train de monter un projet d’entreprise avec lui, je pense aller à Shanghai avec lui… Le projet est très sympa à part que mon budget va le ressentir, moi qui était habitué à payer seulement 75 euros par mois de loyer… (ce qui est, je tiens à le préciser, exceptionnellement pas cher. Un petit logement à Pékin pour 1 personne se loue 400 euros par mois)…

Au niveau logement, on hésite encore entre louer un appartement ou rester à l’auberge de jeunesse. L’auberge de jeunesse, située dans l’ultra-centre de Shanghai, coûte 140 yuans la nuit (18 euros) la nuit pour une chambre, soit 540€ par mois. Sans doute moins en négociant ou en dormant en dortoir. C’est cher certes, mais ne pas avoir à faire le ménage, ni chercher d’appart, ni cuisiner, ni avancer 3 mois de caution est très tentant. Et l’ambiance d’auberge de jeunesse est sympa. Mon colloque m’a parlé d’étrangers qui vivent à l’année dans l’auberge de jeunesse…

En même temps, on peut trouver un appart pour 2 autour de 4 000 à 5 000 yuans par mois, peut-être moins si on prend un appart plus petit. Soit 250 à 300 euros par personne.

Mais je reste vivre sur Beijing

Copine oblige, je compte rester vivre sur Pékin bien sûr… D’autant plus qu’elle va déménager et qu’elle n’aura plus de colloque chiant qui refuse que je vienne voir ma copine plus d’une fois par semaine avec la permission de 22h et pas plus – on croit rêver parfois…

Bref, je deviens sans domicile fixe…

J’aurai donc normalement 2 logements : un à Shanghai et un à Pékin… Je ne serai pas vraiment chez moi à Pékin, ce sera avant tout l’appartement de ma copine, mais je pense y aller souvent, disons 3 ou 4 fois par mois pour plusieurs jours à chaque fois… Il me sera donc difficile de savoir si je vis à Pékin et rend visite à mon colloque à Shanghai ou l’inverse…

Et pour me déplacer ?

Entre Pékin et Shanghai (1 300 km), il y a un TGV qui fonce à 310 km/h… Le trajet dure environ 5 heures mais est assez onéreux : 550 yuans par trajet (70€) soit 140€ l’aller/retour. Pour ne pas me ruiner, je voyagerai sans doute avant tout en train couchette (300 yuans, soit 40 euros par trajet) voire même en siège dur, le moins cher, si je n’ai plus de sous.

Pour avoir réservé au dernier moment, j’ai fait Pékin/WeiHai (1100 km, 14h, 18 euros) en siège dur, tout comme Pékin/Hong-Kong (2 300km, 24h, 32 euros). Vu la distance, Pékin/Shanghai doit donc coûter autour de 20 euros… En siège dur, on y dort très mal voire on y dort pas du tout, mais lors des derniers voyage, j’avais pris mon oreiller. Quelques bières bues ou un peu de Toplexyl avant de me coucher m’aident ensuite à bien dormir…

Bref, l’aventure d’un Français continue… à Shanghai et à Pékin 🙂

You can leave a response, or trackback from your own site.

3 Responses to “Je vais devenir sans domicile fixe…”

  1. Fabrice dit :

    Bonjour Martin,

    Là pour le coup tu vas redevenir un nomade digital à 100% 😉

    De ce que j’ai lu, Shanghaï n’a strictement rien à voir avec Pékin. Cela va être sympa d’alterner entre 2 mégalopoles aussi différentes.

    Sinon, à l’occasion il faudra que tu m’en dises plus sur ton projet d’entreprise avec ton colloc.

  2. J’avoue que l’aller-retour 140€ ça pique, ça rappelle un peu les prix français :/ Pour avoir déjà testé le voyage en siège dur pendant 27 heures, je te souhaite bon courage si tu dois te taper le trajet régulièrement (à part avec un peu d’alcool dans le sang comme tu l’as si bien dit :P)

  3. martin dit :

    @Fabrice: Je te raconterai si tu veux, en tout cas mon coloc a l’air d’apprécier 🙂 A bientôt 🙂

    @Sylvain: La ligne est récente, ils veulent rentabiliser… Et cela reste moins cher que l’avion. Mon coloc paie en général 800 yuans pour un aller en avion, 555 pour le même trajet en train rapide… Cela reste 1/3 moins cher que l’avion…

    Tu avais fait quel trajet en siège dur? De mon côté, je vise surtout la couchette dure. Quant à Shanghai/Beijing, je ne pense pas que ca dure si longtemps que cela, il n’y a jamais que 1 300 km entre les deux villes. Le trajet Beijing/Xi’An durait 12h environ pour une distance similaire (1 100 km entre les deux villes si ma mémoire n’est pas défaillante)…

Postez un commentaire