Découverte du palais d’été

Le week-end dernier, je suis allé au palais d’été, un magnifique palais classé au patrimoine mondial de l’UNESCO – note perso : je commence à avoir visité pas mal de sites classés par l’UNESCO. Situé au Nord-Ouest de Beijing, le palais se situe dans un immense parc dont les ¾ de la surface est recouverte par le lac de Kunming. Il s’agit d’un lac artificiel  de faible profondeur – 1m70 en moyenne – construit en 1294 après JC…

Construit en 1750 par l’empereur Qianlong, le palais fut détruit une première fois en 1860 par les troupes françaises et anglaise lors de la seconde guerre de l’opium. L’impératrice Cixi, amoureuse du palais, le fit reconstruire. Puis en 1900, il fut à nouveau détruit par une coalition de 8 pays (Royaume-Uni, France, Japon, Russie, USA, Allemagne, Italie et Autriche-Hongrie) lors de la révolte des Boxers. Cixi fut à nouveau reconstruire le palais et agrandir le Yiheyuan (Jardin où l’on cultive la concorde), en utilisant des fonds normalement destinés à la marine Chinoise.

Bref, il s’agissait d’un magnifique parc avec un magnifique lac et un magnifique palais. Place aux photos :

Entrée du parc. L’entrée du parc coûte 30 yuans, soit environ 4 euros. Moitié moins si vous êtes étudiant.

Petit lac situé à l’entrée du parc

Le bas du palais d’été..

Je gravis les nombreuses marches entre les rochers pour gravir la colline où se trouve le palais d’été et découvrir les différents bâtiments…

Un petit bouddha à l’intérieur d’un bâtiment. Le genre d’oeuvre qui est magnifique mais qui passe souvent inaperçu…

A l’endroit où je prenais les photos, une Chinoise est venue me parler et m’a dit qu’elle me trouvait « hen piaoliang » et « ke’ai » (très beau et mignon). Ce n’est pas la première fois que je reçois des compliments de la gente féminine. Laissez-moi ouvrir une petite parenthèse

A Xi’An, où il y a peu de blancs, beaucoup de filles me regardaient, parfois de façon insistante (je comprends ce que les femmes peuvent ressentir quand des mecs un peu lourds les regardent) et en boîte, il y avait 4 ou 5 filles qui voulaient danser tout le temps avec moi – elles m’ont même invité à boire de la bière avec, alors que normalement, c’est l’homme qui invite les femmes en Chine… et elles aimaient bien danser avec moi, et parfois, certaines filles attendaient que je finisse de danser avec une autre fille pour aller danser avec elles. (et non, tout ça est véridique)

A Beijing, c’est pas tout à fait ça, mais cela reste plaisant d’avoir des compliments de temps en temps 🙂

Bref, une chinoise me dit qu’elle me trouve mignon et mon accent aussi. J’hésite à dire que je suis français (car les français ont détruits à deux reprises le palais d’été que je visite), mais finalement, je dis « Ni shi hen piaoliang… » (tu es belle, les Chinoises aiment les compliments) et « Wo shi Faguoren. Bali » (je suis français, de Paris)… Je discute 5 minutes avec elle dans un mélange « 50% chinois/50% anglais » sans oser dire « Wo gong bo ke » (je travaille sur mes blogs en Chinois) puis continue ma visite. La parenthèse est fermée et retour aux photos

L’ambiance autour du lac est plaisante. Il fait chaud – 30°C – mais moins chaud que durant le cagnard de l’après-midi – il fait en général entre 30 et 35°C l’après-midi en mai (et -5 à 10°C début mars, le climat est continental)…   L’ambiance est plaisante. Un beau lac, un magnifique parc avec vue sur un palais, des bateaux…

 

Des bateaux sur le lac de Kunming. Vous pouvez effectuer une traversée en bateau pour 10 à 15 yuans (environ 1,5 à 2 euros). Pour louer un bateau, ce sera plus cher : comptez 60 à 100 yuans de l’heure (8 à 12 euros) respectivement pour un pédalo 6 personnes et un bateau à moteur (électrique, les Chinois ont une énorme longueur d’avance concernant les véhicules électriques par rapport aux français). N’oubliez pas de prendre un peu de liquide sur vous : la caution du bateau est de 400 yuans (environ 60 euros), qui sera rendue à votre retour de votre promenade…

Je continue mon tour…

Chaque dessin est unique…

Marrant. Le nom de l’employé qui nettoie les toilettes sont affichées dans les toilettes…

Un pic (pic-vert?) à l’action

Un des ponts du lac. Chaque pont a un nom sympa, comme le « pont des poèmes pastoraux » ou ce genre de choses là.

J’espère que cette visite vous a plu et bonne journée à vous 🙂

You can leave a response, or trackback from your own site.

Postez un commentaire