Le marché de la soie

mini-soieries-marche-de-la-soie

Samedi dernier, je suis allé dans le marché de la soie à Beijing, réputé pour ses soieries… (pour l’info, pour y aller, prenez la ligne de métro numéro 1 et sortez à l’arrêt Yong An Li)  et ses nombreuses contrefaçons – on ira jusqu’à me proposer un stylo Montblanc pour 30 Kuaïs (soit 3,64€) ou on me harçèlera pour me vendre des sacs Louis Vuitton – avec en guise de réponse de ma part un (non en chinois) ou simplement je les ignore.

Sinon savez-vous comment on fait la soie ? En fait ce sont des vers qui muent plusieurs fois (chrysalides) et lors de leur dernière mue, juste avant qu’ils deviennent des papillons (bombyx du murier), ils s’entourent d’un précieux fil – dont la longueur fait  1 à 2 kilomètres – pour se transformer en papillon.

Le problème, c’est que si les papillons sortent du cocon, elle sera détruite et pas apte à produire de la soie. Les cocons sont donc plongé dans de l’eau très chaude pour tuer la chrysalide et récupérer le fil de soie. Quand au ver, il sera ensuite grillé et mangé – par exemple dans certains marchés Chinois ou Thaïlandais. Selon Ver-a-soie.com, il faut 3000 cocons pour faire un seul kimono… Un peu atroce non ? Ca me fait penser à la fourrure…

Enfin, la soie est aussi solide que l’acier à diamètre égal.

Place aux photos

Autrefois en plein air, le marché de la soie se trouve désormais dans un bâtiment sur 5 étages très moderne. Il est directement accessible sans sortir du métro, car un couloir relie le marché à une station de métro. Le marché se situe à Yong An Li (ligne 1 du métro), à… 2 arrêts seulement de chez moi.

Autre photo : marrant

Le pragmatisme à la Chinoise :)

Vous avez envie de connaître d’autres endroits sympas pour faire du shopping à Beijing? La réponse est dans mon livre Partir à Beijing: mode d’emploi

En savoir plus sur mon livre

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.