Partir pour la grande muraille – Infos

Dimanche dernier j’ai eu l’occasion de visiter pour la première fois la grande muraille de Chine (à Mutianyu) – Chang Cheng en Chinois. La première fois alors que je suis arrivé à Beijing il y a maintenant plus de 3 mois ? En fait, à mon arrivée, il faisait entre -15 et -10°C. Froid glacial, végétation au point mort, donc pas très agréable de visiter le mur. On a donc décidé d’attendre fin mars/début avril pour visiter la muraille, et chose dite chose faite.

Quel tronçons nous avons fait ?

Ca parait sans doute idiot, mais vu que la grande muraille fait environ 7 000 kilomètres de long, il existe d’innombrables endroits d’où visiter la muraille. Quand on dit à quelqu’un qu’on visite la grande muraille, on précise donc inévitablement la section de muraille visitée.

A côté de Beijing, il existe 3 sections de murailles principaux :

–  Badaling : à 80 km au nord de Beijing, la muraille culmine à plus de 1000 mètres d’altitude (Beijing est à 50 mètres d’altitude par comparaison).

Seul problème : Badaling est l’endroit le plus visité  de la muraille. Ce côté usine à touriste fait que tout le monde me déconseille de visiter Badaling.

–  Simatai : a 110 km de Beijing, ce tronçon n’a pas été trop rénové et est actuellement fermé. Un ami m’a conseillé d’y aller, de dormir dans une petite auberge sur place, et de me réveiller vers 6h-7h du matin et de me rendre sur la muraille avant l’arrivée des gardes pour bénéficier de la muraille pour moi tout seul.

Attention : cet endroit peut être dangereux. Certains passages ont une inclinaison  de 60 à 70°, et il y a un passage de 100 mètres de long où la muraille fait 1 mètre de large et surplombe un gouffre de 500 mètres de profondeur (Overline Bridge). Pour en savoir plus : http://www.bonjourchine.com/f26/f95/56251-simatai-bien-fermee.html

Nous avons donc fait le tronçon de la grande muraille à Mutianyu, à 90 kilomètres au Nord-Est de Beijing. Moins fréquenté que Badaling, mais plus pratique d’accès que Simatai, c’est un bon compromis.

 

Informations sur la grande muraille

Beaucoup de gens pensent que la grande muraille est un long mur de 6 000 kilomètres construit d’un trait. C’est entièrement faux. Si la grande muraille désigne avant tout les fortifications construites sous la civilisation Ming. Mais avant eux, de nombreux murs (parfois en terre) avaient été construits, toujours dans le même but : se protéger des envahisseurs mongols qui étaient un puissant empire. D’ailleurs, l’empire Mongol fut le plus grand empire ayant jamais existé : 33 millions de km², près de 4 fois la taille de la Chine !

Bref, il existe de nombreux tronçons de murailles construits à différentes époques…

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Map_of_the_Great_Wall_of_China.jpg

En cas d’invasion

La grande muraille faisait environ 5 à 6 mètres de large, assez pour laisser passer des files de 10 hommes ou de 5 chevaux. Et des tours, régulièrement disposées tout au long de la murailles, pouvaient alerter avec un système de fumée les alentours en cas d’invasion.

10 millions d’ouvriers morts

Lors de sa construction, 1 million d’ouvrier construisaient la grande muraille, soit 20% de la population de l’époque, sans compter les personnes indirectement concernées par la construction. Sur les siècles qu’on duré la construction des différentes murailles, 10 millions d’ouvriers sont morts pour fabriquer la muraille. Soit environ un peu plus d’1 mort par mètre de muraille.

La muraille n’est pas visible depuis l’espace

La grande muraille est très longue, mais très peu large : 5 à 7 mètres en général. C’est donc bien trop peu pour être vu de l’espace. Si on voyait la grande muraille de Chine depuis l’espace (ISS par exemple), on parviendrait également à voir la totalité des autoroutes existant sur Terre.

Si on divise par 6 000, cela reviendrait à demander : peut-on voir un objet de 1 millimètre à 50 mètres de distance ? Non.

Comment vous rendre à Mutianyu ?

Il y a 4 moyens principaux de vous rendre à Mutianyu :

–  Tours organisés : les tours organisés vers la grande muraille sont nombreux, vous n’aurez que l’embarras du choix… a condition d’aimer les tours organisés. Comptez 100 à 300¥ la visite (transport, nourriture, visite)

–  Bus : Prenez le bus 936 à Dongzhimen Ligne de metro 2 : sortie B (devant Huairou International Conference Center). Ou encore le bus 867. Il part vers 7h du matin et repart le soir vers 14h. Si besoin, renseignez vous la veille.

–  Chauffeur privé : Un chauffeur privé coûté environ 800 à 1000¥. Si vous êtes 5 ou 6 personnes, cela ne fait que 150 à 200¥ (environ 20 euros) par personne. Pourquoi pas ?

–  Taxi : J’ai vu quelques taxis sur place. A 10¥ de fixe + 2¥ le kilomètre, un aller/simple en taxi vous coûtera environ 250¥, soit 500¥ pour un aller/retour. Je ne sais pas comment ça se passe (faut-il faire attendre le chauffeur ? En trouver un autre en retour) mais cela peut être intéressant.

De  mon côté, une famille finlandaise prenant des cours de Chinois dans la même école m’a proposé de venir avec eux ayant des places de libre dans leur voiture avec chauffeur privé. J’ai accepté.

Lire la suite: Photos de la grande muraille de Chine

You can leave a response, or trackback from your own site.

2 Responses to “Partir pour la grande muraille – Infos”

  1. BandYou dit :

    Tant de morts pour bâtir cet édifice titanesque. 1 millions de morts, 20% de la population : c’est totalement fou.

    Aussi, quand on regarde le nombre d’habitants actuel en Chine, ce chiffre de 5 millions fait légèrement sourire. C’est tout bonnement incroyable un tel écart, même si les conditions de vies se sont améliorées depuis tant de siècles.

    Sinon, un grand merci pour toutes ces astuces après avoir vu ton dernier article en photos de la Grande Muraille de Chine. Cela sera utile 🙂 !

  2. martin dit :

    BandYou: Tu fais une erreur. Il y avait 1 million d’ouvrier et 10 millions de morts. Ou est l’erreur? En fait, il n’y en a pas.

    La grande muraille est une série de murailles qui furent par la suite partiellement réunifiées. La construction s’est donc déroulé durant des siècles. Il y a eu 1 million d’ouvriers a un moment T, mais bien plus durant la durée des travaux.

    Après la population a évolué avec le temps http://www.population-demographie.org/pdf/Prop_Chine_monde.pdf, et je pense que le 20% de la population, c’était sans doue 20% de la population adulte, à vérifier. j’ai juste cherché quelques chiffres sur le web.

    De rien pour les conseils. Quand pars-tu en Chine? A bientôt 🙂

Répondez au commentaire de BandYou