Le monde a changé

Hier soir, je suis allé manger un délicieux barbecue coréen (pour ceux qui ne connaissent pas, testez, c’est extra) avec un ami Chinois… La dernière fois que je l’avais vu il y a 3 mois, il me disait être déçu de son job et de son salaire (500€ par mois, ce qui demeure bien, le salaire de base d’un employé de bureau est de 350€ par mois), insuffisant pour pouvoir voler de ses propres ailes à Beijing. Depuis il m’a dit vendre uniquement des bracelets Nike (prix de vente: 150€) sur Taobao.com (le plus gros site d’e-commerce en Chine) et gagner désormais 1 000€ par mois en bossant 4 heures par jour… Je lui ai demandé: « pourquoi tu ne vends pas tes bracelets Nike aux Américains », il m’a répondu « le problème, c’est que les américains ont moins d’argent que les Chinois »…

Quand j’ai entendu cela, j’ai su qu’instinctivement, il y a une grande part de vérité dans sa phrase. Zara multiplie ses prix par 1,5 entre les prix Européens et les prix Chinois (1,5 fois plus cher côté Chine), Apple vend ses iPhone 5 comme des petits pains (700€ le téléphone), la boîte de ma copine multiplie par 6 ses prix lorsqu’elle vend ses produits de santé aux Chinois par rapport au prix destiné aux occidentaux. Bien sûr, la Chine demeure loin d’être un pays riche, mais le monde a déjà énormément changé…

Beijing: une ville riche

A Beijing, 100 000 familles sont millionnaires en dollars… Soit 1 famille sur 50. La proportion est similaire à la proportion de millionnaires en France… Concernant l’espérance de vie, elle atteint 81,2 ans à Beijing ou à Shanghai, similaire au score français (81,4 ans) et un score bien meilleur qu’aux USA (78 ans seulement). D’ailleurs, aux USA, un bébé noir a une espérance de vie similaire à celui d’un bébé Pakistanais, et les Cubains ont un meilleur système de santé que les USA…

Malgré l’explosion des inégalités, les universités sont presque gratuites en Chine – les étudiants dorment en dortoir en université, ce n’est pas confortable certes mais complètement gratuit. Et les frais de scolarité demeurent très accessibles, les dérives du système américain n’ont pas encore frappé la Chine…

Enfin, les projets ne manquent pas à Beijing: cette ville de 27 millions d’habitants dépassera les 50 millions d’habitants d’ici 30 ans. La conséquence: des lignes de métro poussent comme des champignons, tellement vite que les plans de métro à Beijing peuvent être différent les uns des autres car n’ont pas tous le temps d’être changé. Et un méga-aéroport grand comme 3 fois Charles de Gaulle est en train d’être construit au sud de Beijing…

La folie du e-commerce

Les chinois adorent acheter en ligne. Lors de la journée des célibataires par exemple, Taobao.com (site leader d ecommerce en chine) a vendu 1 milliards de yuans de marchandise (120 millions d’euros)… en 37 minutes… En 2012, en 11 mois, ce site a vendu plus du double, rien qu’en Chine, qu’Amazon dans la totalité du monde en 12 mois…

Certes, il y a un peu de protectionnisme en Chine, ce qui explique que les chinois vont sur QQ (l’équivalent de MSN/Skype), sur Weibo (l’équivalent de Twitter) ou sur Baidu (l’équivalent de Google, 5 fois plus utilisé que Google) ou sur Ctrip (l’équivalent d’Expedia). Paypal s’appelle Alipay en Chine… En effet les sites étrangers sont lent d’accès et certains sont bloqués (YouTube, Facebook…)

Mais si les occidentaux se cassent les dents en Chine, c’est aussi car ils ne savent pas s’adapter aux spécificités Chinoises. Amazon a une ergonomie très sobre: les gens arrivent, ils tapent dans le moteur de recherche ce qu’ils veulent, ils achètent point barre. Sur Tao Bao, le site est très fouilli et chargé. Tao Bao recrée l’ambiance des marché ou des galleries marchandes… Les collègues de ma copine peuvent passer des heures (durant leurs heures de travail) sur Tao Bao faire leur shopping, et si elles veulent acheter quelque chose, elles peuvent chatter en instantané avec le vendeur via une messagerie interne à Tao Bao.

Les Chinois deviennent de plus en plus riche

Les riches Chinois aiment que cela se voient (qui a dit bling bling)… 75 millions sont allés voyager à l’étranger l’année dernière, et le nombre augmente de 15% par an… La France est le pays le plus représenté parmi les 10 marques de luxe préférée des riches Chinois, qui adorent lors de leur voyage à Paris acheter des produits de luxe, qui coûtent 30 à 40% moins cher en France qu’en Chine…

Il faut le savoir: 1 million de Chinois visitent la France chaque année (*4 en 10 ans, source) et les Chinois dépensent en France 1 000 à 1 500 euros par jour et par personne en shopping… Record tous touristes confondus. Enfin, quand les Français importent des produits bas de gamme venu de Chine, les Chinois importent des sacs Louis Vuitton, le Cognac n’a connu sa survie grâce aux riches Chinois qui adorent le Cognac et ainsi de suite…

A Shanghai, lors de mes soirées en boîte de nuit, la quasi-totalité des gens achetant des bouteilles sont Chinois… J’ai vu une table avec 5 Chinois et 20 bouteilles de champagne… Quant à ceux qui commandent des verres (généralement de bière, car le moins cher) ce sont… les occidentaux…

Les Chinois réussissent bien à l’étranger

La plupart des Chinois sont bon en affaire. A l’étranger, ils réussissent souvent… A Hong-Kong, où le pays n’est pas passé par la phase « communiste », la ville est plus prospère que les USA… Singapour est une ville richissime (près de 2 fois plus riche que la France) et est peuplée aux 3/4 de… Chinois. Comme le résume si bien cet article

– En Indonésie, 70 % de la richesse est créée par les sino-indonésiens (qui représentent 4 % de la population) ;

– En Malaisie, 65 % de la richesse est créée par les sino-malais (qui représentent 30 % de la population) ;

– En Thaïlande, 80 % de la richesse est créée par les sino-thais (qui représentent 10 % de la population).

Enfin, aux USA, les Asiatiques sont de très loin les plus éduqués, les plus riches et ceux dont la population augmente le plus vite

 

Source

Seuls les Indiens font mieux que les chinois: les Indiens gagnent près de 100 000 dollars par an en moyenne, faisant d’eux les plus éduqués et les plus riches des Américains… (source). En savoir plus sur la diaspora Chinoise

L’immigration en sens inverse

Traditionnellement, l’immigration va dans le sens des pays pauvres ou en développement vers les pays riches. Grosso modo, les classes moyennes des pays pauvres tentent leur chance dans les pays riche (les pauvres des pays pauvres quant à eux n’ayant pas l’argent nécessaire pour financer le voyage)… Actuellement la Chine demeure un pays d’émigration, avec plus d’émigrés que d’immigrés… mais la tendance pourrait s’inverser…

– De plus en plus de Chinois de l’étranger décident de retourner en Chine car les opportunités économiques sont présentes en Chine

– Idem pour les étrangers

Une connaissance de ma copine est anglais et n’a aucun diplômé… En Chine, il a trouvé facilement du travail (professeur d’anglais), un travail payé environ 15 à 20 euros de l’heure… Il vit confortablement en Chine… Un ami Français est chercheur après un post-doctorat… Il est allé en Chine, car les Chinois ont bien plus de moyens pour donner de bonnes conditions de recherches aux scientifiques que la France ne le donne à ses propres chercheurs…

Entre les étudiants allant en Chine étudier le mandarin, les jeunes diplômés partant tenter leur chance à Shanghai ou Beijing, les expatriés, les nomades digitaux, les innombrables professeurs d’anglais et tout le reste, de plus en plus de jeunes partent en Chine tenter leur chance… Il faut dire qu’en tant que blanc et anglophone, il est possible de trouver un travail assez rapidement, bien rémunéré (tous les étrangers que je connais sont rémunérés au moins 1 000€ par mois et le coût de la vie en Chine n’est pas le même qu’en France) et offrant plus d’opportunités (un ami  de 28 ans manage une équipe de 30 personnes dans une maternité…)

Ceci n’est pas spécifique à la Chine; au Brésil, plus d’un million d’Espagnols et de Portuguais ont déjà émigré au cours des dernières années tenter leur chance là bas à tel point que le Brésil se plaint des immigrés clandestins Espagnols (source)…

Synthèse

Le monde a changé… Les pays émergents ont déjà émergé, les flux du sens migratoire ont déjà changé… Les Chinois jusque là cantonné à la production de produits bas de gamme, sont devenus les leaders mondiaux de l’automobile, du e-commerce, des énergies renouvelables et ne vont pas se limiter à la. La Chine dispose d’un énorme trésor de guerre (3 000 milliards de $ de cash) pour financer les entreprises de demain, comme un concurrent qui vendra des avions mieux et meilleur marché qu’Airbus et Boeing… Quand la Chine se réveillera, le monde tremblera…

 Vous souhaitez en savoir plus sur la Chine et le Chinois? Je vous inviter à télécharger des vidéos (gratuites) pour apprendre le Chinois 🙂

Télécharger les vidéos (gratuitement)

You can leave a response, or trackback from your own site.

6 Responses to “Le monde a changé”

  1. Fabrice dit :

    Un excellent article de géopolitique, Martin. Très bien rédigé et documenté.
    Cela fait un peu cirage de pompe, mais je le pense sincèrement.

    Je parlais justement de ce sujet avec des amis ce week-end et on se disait que la Chine était seulement en train de retrouver la place qui était la sienne il y a quelques siècles.
    Après s’être replié sur lui-même et avoir fait une très longue sieste, le pays a décidé qu’il était temps de reprendre les affaires en main.

    Ce qui me désole, ce n’est pas que la Chine écrase tout sur son chemin, c’est de voir que pendant ce temps l’Europe est dans l’incapacité de mettre en place une politique commune pour essayer tant bien que mal de contrer ce rouleau compresseur.

  2. martin dit :

    Bonjour Fabrice

    Ravi que l’article te plaise. C’est quand mon ami Chinois m’a dit « les américains ont pas assez d’argent » que je me suis WTF…

    Pour le reste, malgré 30 ans de développement économique, comparativement au reste du monde, la Chine n’a toujours pas encore retrouvé son rang historique, il lui faudra encore quelques déceinnes pour le faire… Après tout au 14ème siècle, la Chine avait déjà inventé la boussole, la poudre à canon, avait déjà depuis plus de 1000 ans un canal de 2000 km de long pour transporter la marchandise, et des bateaux bien plus gros que ceux de Christophe Colomb. bref, ils auraient pu largement devancer de plusieurs siècles la révolution industrielle, mais il y a eu des conflits de clans et la chine s’est repliée sur elle même.

    La pire humiliation: en 1850, les Anglais n’arrivaient pas à combler leur déficit commercial avec la Chine (déjà) et voulaient exporter de l’opium en Chine pour équilibrer leurs échanges. Les Chinois ont refusé, il y a eu une guerre, et les anglais ont commencé à coloniser la Chine. Les anglais et les français se sont ramenés plusieurs décennies plus tard et ont rasé l’ancien palais d’été. Ils voulaient raser la cité interdite, mais ils s’étaient dit que ce serait une mauvaise idée (ils se seraient sans doute fait massacrer jusqu’aux derniers à s’attaquer à un tel symbole)

    Et puis 1978 ouverture de la Chine, 1997 et 1999, Macao et HK sont rendus à la Chine, OMC, JO, bombe nucléaire, premiers taikonautes… La Chine a progressé d’une manière incroyable ces derniers temps. Pour le reste, tu as raison, la Chine tente de se développer, la fin justifiant les moyens. Les Américains ont, malgré leur problème de dette, une certaine unité et force commerciale. Mais en Europe, on est un peu les parents « pauvres » au niveau du jeu politique mondial…

    A bientôt 😉

  3. Fabrice dit :

    Je ne connaissais pas cette anecdote sur les anglais qui souhaitaient vendre de l’Opium aux Chinois. C’est ultra glauque quand on y pense.
    A côté, le fait qu’ils vampirisent toutes nos technos depuis 30 ans, c’est presque de la rigolade.

    Bon week-end

  4. martin dit :

    Salut Fabrice

    Wikipedia en parle très bien dans la guerre de l’opium: http://fr.wikipedia.org/wiki/Premi%C3%A8re_guerre_de_l'opium#Offensive_commerciale_des_puissances_.C3.A9trang.C3.A8res

    Ayant perdu la guerre, la Chine fut contrainte d’autoriser le commerce de l’opium, de signer les traités inégaux, donnant des territoires comme celui de Hong Kong à la Chine, qui n’était alors qu’un petit village loin de ce qu’on connait aujourd’hui.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9s_in%C3%A9gaux

    La Chine fut longtemps très pauvre: famine du Henan (3 millions de morts de faim au bas mot), la grande marche en avant, le fleuve Yang Tze Yang qui a chaque crue tuait des milliers de personnes… (400 000 morts en 1931)…

    Pour le reste, les Chinois ont vampirisé les technos, ils ont copié et vont de l’avant… Par exemple, j’ai lu récémment un article sur Beidou. Les Chinois ont décidé de se passer du GPS et ont lancé leur propre système. et comme ils l’ont lancé seulement ces dernières années, Beidou a pu bénéficier des dernières technologies, donc devrait être plus fiable que GPS…

    Ceci étant, la Chine a encore ses faiblesses malgré tout: inégalités sociales, inégalités est/ouest, vieillissement de la population, perte de compétitivité lié à la hausse de salaires – les entreprises Chinoises commencent à délocaliser au Viet Nam ou au Pakistan en masse… Sans compter la pollution. Ceci étant, on peut critiquer le barrage des 3 gorges par exemple mais bon quand un fleuve peut monter de 100 mètres en période de crue et tuer l’équivalent d’une ville comme Lyon, l’enjeu est de taille… Quant à la pollution, c’est difficile à gérer pour un pays aussi peuplé et qui se développe si rapidement…

    A bientôt 🙂

  5. C’est clair que ça fait gros rouleau compresseur, mais j’émettrais quand même quelques réserves…

    Y a une phrase qui me revient à l’esprit et que l’on utilisait pour l’URSS « Colosse aux pieds d’argile », et je pense qu’elle peut être appliquée à la Chine qui malgré l’explosion économique va être confronté à des problèmes majeurs à moyen terme :
    – fortes inégalités dans la population
    – vieillissement de la population par rapport à la politique de l’enfant unique
    – problèmes environnementaux (pollution, pénurie de ressources, etc.)
    – crise politique (le parti communiste ne va pas durer éternellement)

    Il ne faut donc pas avoir peur de la Chine…

  6. martin dit :

    En effet, j’en parle dans cet article:
    http://www.unfrancaisapekin.com/chine-le-debut-de-la-fin/

    Sans compter le problème de la dette en Chine. le pays est bien moins endetté que l’Europe, mais qui sait vraiment ce qui se passe en Chine? A bientôt et merci à toi pour ton commentaire constructif 🙂

Répondez au commentaire de Fabrice