Le Body Art en Chine

[Article invité d’Olivier] Depuis la nuit des temps, les formes les plus naturelles d’art ont toutes eu un rapport privilégié avec le corps: peintures, tatouages et même scarifications. A l’époque, tout comme de nos jours cela faisait partie d’un moyen d’expression comme un autre. En Chine l’art corporel est encore bien présent.

L’art corporel, une tradition

Certaines communautés ont gardé leur savoir-faire d’antan en matière d’art corporel bien vivant. C’est le cas de l’ethnie Tu, originaire de la Province du Qinghai qui utilise encore l’art corporel dans le cadre d’une cérémonie traditionnelle d’exorcisme ayant lieu à l’approche du Nouvel An. On y danse le Wutu, un nom qui signifiait aussi « tigre » dans en ancien chinois. C’est pourquoi chaque danseur est maquillé d’une manière qui rappelle le pelage du tigre. Cette danse rituelle apporte la richesse et chasse les mauvais esprits du village.

danseur tu

L’art corporel dans l’Opéra chinois

Les masques traditionnels des opéras chinois sont la forme d’art corporel chinoise la plus connue à travers le monde, notamment grâce à l’Opéra de Pékin.  Ces masques hauts en couleur avaient en effet pour but d’aider le spectateur même situé à bonne distance de la scène à distinguer les personnages. Chaque type de personnage avait un masque propre à ses caractéristiques.  Au fil du temps les masques gênant le jeu des acteurs se sont transformés en peintures à même le visage. L’Opéra de Pékin possède environ 15 types de peintures faciales pouvant avoir jusqu’à 1000 variantes. Les personnages aux visages peints sont souvent des rôles masculins. Les couleurs du maquillage aident le spectateur à distinguer les bons des méchants. Le rouge est par exemple synonyme de loyauté, le noir représente les personnages intègres et le blanc au contraire incarne les mauvais personnages. Ce qui explique que le personnage du bouffon, le chou 丑 soient souvent représentés en blanc.

masques opéra pékin

Ces peintures faciales qui avaient pour but d’aider le public à distinguer les personnages sont aujourd’hui une formidable source d’inspiration pour les artistes d’art corporel à travers le monde.

Un outil promotionnel

Malgré leurs origines lointaines, l’art corporel et la peinture sur corps sont encore largement utilisés en Chine notamment lors d’évènements promotionnels. Ainsi les évènements à base de peinture corporelle ne sont pas rares afin de vanter les mérites de certains produits de luxe.

Les voitures sont les grands alliés du body art avec les salons automobiles qui n’hésitent pas à faire appel aux artistes spécialistes de la peinture sur corps pour mettre en valeur les véhicules. 

salon autobile hunan

Le Salon automobile du Hunan est particulièrement friand des modèles de Body Art depuis plusieurs années.

En avril 2011 l ‘Anhui a également utilisé l’art corporel afin de  promouvoir le tourisme dans sa province.

bodyart anhui

Peinture sur corps, l’éloge à la sensualité

Outre l’usage promotionnel, la Chine a également trouvé une deuxième fonction au Body art. La peinture sur corps a en effet permis de contourner la censure sur la nudité et la pornographie sur l’internet chinois. En effet malgré le fait que  la Révolution culturelle ait aidé à libéraliser la sexualité, en Chine l’exposition du corps nu n’est toujours pas permise. Montrer un corps peint est donc un moyen pour les internautes à la recherche de sensualité d’arriver à leurs fins sans toutefois s’attirer les foudres du Parti communiste.

pang guo hua

Ce qui donne la possibilité à des artistes tels que  Pang Guohua de faire connaître leurs œuvres au grand public chinois.

Le Body Art est donc un phénomène aux multiples facettes en Chine, il est à la fois traditionnel,  mais peut devenir promotionnel et même un moyen sensuel de contourner la censure si besoin est.

Liu Bolin lui a également donné une dimension contestataire en 2008 avec sa série « Hiding in the City » qui reflète le sentiment d’isolement et d’invisibilité de l’individu au sein de la société chinoise.

liu libon

liubo lin

liubolin

Cette forme d’art éphémère peut donc également aider à délivrer un message fort et durable, autre que de celui de la promotion d’un produit de luxe. Cette tendance du Body Art se manifeste de plus en plus présente en Chine, la ville de Nanjing a même accueillit un festival de Body painting en mai 2013 et septembre 2014.

body artiste

body art

body naturel-chinoise

body paint

body paint2

body painting

Body_Art

bodyart

bodypainting

Le Body Paint fascine , dérange attire les regards, mais une chose est sur , il ne laisse personne indifférent !

      marrant bodypaint

You can leave a response, or trackback from your own site.

9 Responses to “Le Body Art en Chine”

  1. Michel dit :

    Martin,
    merci pour ce partage de photos.
    Savez vous si il existe en Chine un leader dans ce domaine ?

  2. Michel dit :

    Un leader , je veux dire une société leader de ce genre de prestation

  3. martin dit :

    @Michel: Je ne sais pas n’hésite pas à contacter Olivier à ce niveau là. Enfin, si tu veux commenter des vieux articles, n’hésite pas à me tenir informé je pourrai rouvrir les commentaires des vieux articles. Bonne journée à toi et à bientôt 😉

  4. martin dit :

    Merci pour le partage 😉

Répondez au commentaire de Yang